Jeux de miroirs

Concept où les pièces choisies se font écho en se dédoublant sur plusieurs petites scènes à moindre effectif plutôt que sur une seule grande scène centrale frontale. L’effet sur le public de cette mise en perspective est ainsi d’être face à une sorte de miroir qui diphracte en double, triple, quadruple ou plus la chorégraphie initiale. Toutes les pièces du répertoire ne sont pas nécessairement adaptées pour cette structure ; seules certaines peuvent s’y soumettre